Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 20:35

La rébellion armée partie depuis le 17 janvier, dans le nord du Mali est dirigée par deux mouvements touareg, avec, semble-t-il, des objectifs différents. Le MNLA revendique, lui, l’indépendance de l’Azawa, c'est-à-dire toute la région désertique au nord du fleuve Niger. L’autre, Ansar Eddin, mouvement salafiste djihadiste, non affilié officiellement à Al-Qaida, revendique par la lutte armée, la création d’un Etat islamique au Mali et donc l’application de la charia.

En effet, selon des études anthropologiques, il serait erroné de réduire l’influence de l’Islam djihadiste aux turbulences actuelles. Elle date de la fin des années 1980 et début des années 1990. Ce qui leur fait dire que l’Islam modéré est une catégorie du passé qui n’a plus de validité opératoire depuis au moins une quinzaine d’années. C’est que les révoltes indépendantistes successives ne trouvaient pas d’issues de développement.

Sans doute, convient-il également de ne pas sous estimer que dans cette région déjà fragile, où règne une instabilité chronique, son potentiel pétrolier et minier suscite d’énormes convoitises. Total exploite un gisement pétrolier, la société algérienne Sonatrach procède à des recherches identifiées et localisées. Par ailleurs le Mali est le troisième producteur d’or du continent africain.

Dans ce contexte, il est à craindre que l’embargo de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) à l’encontre de la junte militaire inflige de lourds sacrifices aux populations.

Auguste Bechler

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Points de vue
commenter cet article

commentaires

Adhérez!

adhesion-oeillet-480.jpg

Rechercher Dans Le Site

Contacts

Contacter la fédération :
PCF Fédération du Haut-Rhin
9 rue de Bantzenheim
68100 Mulhouse
Mail
Contacter le webmaster :
pcfhautrhin[at]gmail[point]com