Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 11:04

"À la suite de la censure, fin novembre, d’un entretien avec Jean-Marie Charon, sociologue des médias, l’association Information, pluralisme et débat citoyen maintient la pression.

Le 7 avril dernier, les Alsaciens étaient appelés aux urnes pour se prononcer sur un projet de fusion de leurs deux conseils généraux et de leur conseil régional. Au lieu du débat démocratique logiquement attendu en préalable, les citoyens n’ont eu droit qu’à un véritable battage médiatique en faveur du oui."

Lire la suite

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Médias
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 20:33

Scandaleux et inacceptable!

Le verdict de la cour d’appel de Colmar est tombé  ce mercredi 27 novembre. Les douze militants de la campagne BDS " Boycott, désinvestissement, sanctions", relaxés en première instance par le tribunal correctionnel de Mulhouse le 17 novembre 2011, Mais poursuivis en appel par le parquet général en application de la circulaire Alliot-Marie non abrogée par Mme Taubira ministre de la Justice du gouvernement de F. Hollande.

Ces militants se situent du côté du peuple Palestinien opprimé, s’opposent à l’occupation et à la politique de colonisation de l’Etat d’Israël, ont été lourdement condamnés à 1000€ avec sursis pour les deux actions de boycott des produits israéliens menée à l’hypermarché Carrefour de Mulhouse. Ainsi que 32000 € de dommages et intérêts et de frais d’avocats au profit du Bureau de Vigilance Contre l'Antisémitisme, l’Alliance France-Israël, Avocats Sans Frontières et la LICRA, officines qui soutiennent le gouvernement israélien qui viole systématiquement le droit international.

Le jugement de Colmar est en opposition avec les arrêts de la Cour d’appel de Paris et de la Cour de Cassation (arrêt du 19 novembre 2013).

Ces militants n’ont commis aucun délit, ils ont utilisé leur liberté d’opinion et d’expression en appelant au boycott de produits qui participent à la colonisation de la Palestine.

Face à cette décision, tout laisse à penser qu’il s’agit d’une sentence politique visant à mettre un frein à toute action et critique de la politique israélienne.

Plus que jamais, nous nous devons de poursuivre notre action de solidarité et notre engagement aux côtés du peuple palestinien, que se soit notre action dans la campagne internationale BDS, pour la libération des prisonniers ou toute autre action en cours.

Un pourvoi en cassation a été déposé par les avocats des douze militants. La fédération du Parti Communiste Français, membre du collectif boycott 68, apporte son entière solidarité aux condamnés et son total soutien.

Mulhouse le 29 novembre 2013

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Communiqués
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 20:07

70 à 80% des régions de l’archipel des Philippines touchées par le typhon Haiyan sont plongées dans le chaos. Alors que les autorités estiment à plus de 10.000 le nombre de morts, les secours ont éprouvé de très grandes difficultés à accéder aux zones les plus meurtries et les plus pauvres.

Je suis de ceux qui pensent que le Giec (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ) devrait tirer les enseignements utiles de la longue liste de ces évènements récurrents observés ces dernières années. Sans doute existe- t-il suffisamment d’études faisant état d’une augmentation de la violence et de la gravité des dégâts qui peuvent s’apparenter au réchauffement climatique dû aux émissions de gaz à effet de serre.

Il y a donc urgence, pour qu’au plan mondial soient prises en priorité des mesures efficaces en faveur des pays pauvres situés dans des régions cycloniques et pour lesquels le réchauffement représente une épée de Damoclès.

Et la question est de savoir si tous les pays qui adhèrent à l’idée de limiter le réchauffement, en premier lieu les plus riches et les plus pollueurs, prendront et tiendront des engagements pour assurer des progrès dans la mise en œuvre des décisions antérieures (Kyoto, Durban…) avec l’opportunité qui leur est offerte avec la 19ème conférence climatique de l’ONU qui se tient actuellement à Varsovie jusqu’au 22 novembre.

Il est clair que si on veut limiter le réchauffement, il faudra diviser par trois nos émissions de gaz carbonique d’ici à 2050 au plan mondial. C’est la condition Sine Qua Non pour s’engager dans la voie d’un développement durable humain.

Auguste Bechler

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Points de vue
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 19:26

AtelierCitoyenRouge131114

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Municipales 2014
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 21:15

Il aura fallu attendre le 29 octobre, lors des questions des députés au gouvernement, pour que soit révélé au public, le scandale du contrat ahurissant signé en 2011 qui lie l’Etat à la société Ecomouv’ chargée de la collecte de la taxe, qu’elle facture au prix fort.

En revanche, vingt-quatre heures, c’est le délai qui a suffi à la droite pour se fondre dans le décor des opposants multiformes à l’écotaxe et tenter de faire oublier que ce sont ses ministres, Nathalie Kosciusko-Morizet (Ecologie), Thierry Mariani (Transports), Valérie Pécresse (Budget) et François Baroin (Economie), qui ont établi le contrat avec Ecomouv’. Les tirades de Jean-François Copé ne peuvent le cacher.

Dix-huit mois, enfin, c’est le délai interminable qu’il aura fallu pour que le gouvernement Ayrault, par la voix de Pierre Moscovici, se décide à «revoir toute la logique du contrat» avec la société privée détenue à 70% par l’Italien Autostrade. Car, faut-il le rappeler, ce marché a été conclu par un partenariat public-privé (PPP) avec une société privée chargée de collecter l’impôt à la place de la puissance publique, lui garantissant une rémunération hors normes de 20% sur les recettes fiscales prélevées.

Mais le gouvernement Ayrault n’a pas découvert le contrat avec Ecomouv’ ces jours-ci. Dès le 12 février dernier, Evelyne Didier, sénatrice de Meurthe et Moselle avait interpellé le ministre délégué aux Transports en le rendant attentif au fait que ce contrat constituait pour la société bénéficiaire une rente au détriment de l’Etat. Le gouvernement se retranchait derrière les pénalités financières qu’entraînerait la rupture du contrat, d’environ 800 millions d’euros.

Quoiqu’il en soit, cette taxe qui sur le principe est bonne, aurait dû être mise en place dans dans de meilleures conditions. Ce qui pose problème, c’est le recours même à une société privée dans un pays où depuis 1789 l’Etat dispose du monopole de la collecte de l’impôt.

Enfin, reste posée la question de la distorsion de concurrence entre le transport ferroviaire et les transports routiers.

Auguste Bechler

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Points de vue
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 21:06
Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Le Communiste haut-rhinois
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 21:11

En proposant à la jeune collégienne Leonarda de choisir entre la France et sa famille, le chef de l’Etat révèle les contradictions de sa position. En effet, quelles que soient les circonstances dans lesquelles s’est effectuée son expulsion, il s’agit d’un affront aux valeurs républicaines doublé d’une violation de la Convention internationale des droits de l’enfant dont la France est signataire.

A qui veut-on faire croire qu’une collégienne de 15 ans posait un problème de sécurité à notre pays?

En réponse à l’immense émotion provoquée par le cas de Leonarda, le président de la République tout en le réduisant à un problème de procédure correcte d’expulsion, a choisi sciemment de contourner le problème posé : celui de la latitude offerte par la loi pour expulser des élèves scolarisés en France et leur famille. Il laisse ainsi le champ libre à la ligne Valls qui après la polémique sur les Roms, joue la carte sécuritaire dans les régions industriellement sinistrées.

Plus inquiétant, cette reprise de rhétorique sarkozyste qu’on espérait dépassée depuis juin 2012, répond à un objectif bien déterminé : éloigner les débats du terrain social qu’une majorité de Français considère comme prioritaires, éviter la mise en cause des puissances d’argent qui mettent le pays en coupe réglée, détourner de l’action collective pour enfermer chacun dans un repli craintif, dans la méfiance à l’égard du voisin ou de l’inconnu. L’affaire Leonarda sera peut-être une secousse qui réveillera des consciences.

L’indignation manifestée par des dizaines de milliers de lycéens de l’UNL, de la Fidl, des étudiants de l’Unef, ainsi que des associations telles que Réseau Education sans frontières(RESF), la Ligue des droits de l’homme, le Gisti et d’autres, témoigne qu’une marche a été franchie. Bien d’autres peuvent l’être si les progressistes se rassemblent et exigent le vote d’une loi modifiant le Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (Ceseda) pour que les lycéens, les étudiants et les parents d’enfants scolarisés obtiennent un titre de séjour.

Auguste Bechler

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Points de vue
commenter cet article
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 17:25

En lisant, lundi 14 octobre en page 4 du quotidien L’Alsace , «Comment les ménages seront sollicités en 2014», je n’ai pu m’empêcher de penser à toutes les personnes rencontrées qui m’ont fait part de leur surprise de se voir désormais imposables. C’est l’effet désastreux du gel de l’indexation du barème d’impôt sur le revenu instauré par le gouvernement Fillon. La loi de finance était une vraie bombe à retardement pour les plus démunis, non désamorcée par le gouvernement Ayrault. Les personnes devenues subitement imposables, en plus de devoir payer l’impôt, perdent des droits essentiels : sont impactés l’allocation logement, les allocations familiales, les quotients familiaux, la carte améthyste, la redevance TV, la taxe d’habitation etc…

C’est d’autant plus inacceptable, à l’heure où les plus riches et les grandes entreprises se voient multiplier les exonérations, où l’évasion fiscale se chiffre par dizaines de milliards! Non, il n’y a pas trop d’impôts! Ils sont répartis injustement. Le patronat français s’est vu offrir par le gouvernement une baisse de 20 milliards de sa contribution fiscale (crédit impôt compétitivité), accordée sans contrepartie pour l’emploi et le pouvoir d’achat. Cela fait baisser d’autant les recettes fiscales pour le pays. Alors on taxe les plus modestes! Et on ponctionne de 4,5 milliards les collectivités territoriales… Jean Marc Ayrault communique sur «une pause fiscale», pendant que l’énergie et les transports sont annoncés à la hausse… Mais ce n’est pas d'une pause dont on a besoin. C’est d’une grande réforme fiscale d’ensemble, marquée par la justice, qui combat en la taxant la spéculation et qui en courage la relance par le pouvoir d’achat, l’emploi, les services publics.

Cette réforme pourrait s’appuyer sur les mesures suivantes :

  • Une baisse de la TVA
  • Le rétablissement d’un impôt économique territorial assis sur le capital des entreprises et taxant les actifs financiers
  • Le renforcement de l’action contre l’évasion fiscale
  • Un impôt sur le revenu de type universel à taux progressif et au nombre de tranche relevé
  • L’arrêt immédiat de toutes les exonérations pour les grandes entreprises
  • La prise en compte des revenus dans le calcul de la taxe d’habitation pour la rendre progressive

Une telle réforme serait en rupture avec la spirale désastreuse de l’austérité en s’attaquant enfin à la finance.

Auguste Bechler

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Points de vue
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 21:01

La section du PCF et les Alternatifs avaient initié le 20 juin dernier, les Assises de la gauche afin de poser les bases d’un large rassemblement à gauche pour Mulhouse. Mais devant l’obstination de Pierre Freyburger de s’associer aux élus centristes et Modem aux prochaines élections municipales, les forces composant le Front de Gauche à Mulhouse se sont fixées ensemble 3 objectifs :

  1. Battre la droite et les dangereuses ambitions de l’extrême-droite.
  2. Initier une dynamique citoyenne pour le changement en associant les habitants à tout le processus de construction du projet, pour élaborer ensemble une politique de la ville et de l’agglomération.
  3. Proposer un projet réellement ancré à gauche pour lutter contre les politiques d’austérité, pour changer la vie des Mulhousiennes et des Mulhousiens, pour retrouver les chemins de la justice sociale, de la solidarité, de l’écologie, du mieux vivre ensemble.

Les politiques de la droite ont produit des fractures importantes dans la population ce qui a conduit à changer de Président de la République et de parlementaires. Malheureusement la politique du pouvoir actuel ne s’inscrit pas dans la rupture en ne prenant pas en compte les besoins des populations ou en aggravant même leur situation.

Pour répondre aux attentes de la majorité des mulhousiennes et des mulhousiens, il est indispensable d’offrir une autre vision de la ville :

  • Ecouter les citoyens et bâtir avec eux une ville solidaire, démocratique, respectueuse de l’environnement où il fait bon vivre ensemble. Nous ouvrons une série de cinq ateliers citoyens qui seront un important support de l’expression populaire. (Voir programmation sur ce blog)
  • Avec des élus qui s’engagent clairement aux côtés de la population pour défendre les acquis, l’emploi, la protection des citoyens, le droit au logement, au transport, à la culture… et construire une ville dynamique et solidaire.
  • Une politique municipale où l’intérêt collectif prime sur l’intérêt particulier.

Le programme municipal, nous le construisons ensemble et mettrons tout en œuvre pour le faire connaître et partager.

Le Front de Gauche est déjà un rassemblement (PCF, PG, Alternatifs). Le rassemblement initié à son initiative doit rassembler encore davantage tous ceux issus d’autre formations politiques, milieu associatif, syndicalistes, mais aussi des citoyennes et des citoyens qui se retrouvent et partagent nos valeurs.

Cette dynamique de participation citoyenne sur des contenus clairement à gauche, offre toutes les possibilités de rupture avec la politique municipale actuelle.

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Municipales 2014
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 21:27
Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Eco - Social
commenter cet article

Adhérez!

adhesion-oeillet-480.jpg

Rechercher Dans Le Site

Contacts

Contacter la fédération :
PCF Fédération du Haut-Rhin
9 rue de Bantzenheim
68100 Mulhouse
Mail
Contacter le webmaster :
pcfhautrhin[at]gmail[point]com