Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 11:39

Le 29 mai dernier les communistes de la section de Mulhouse du PCF, lançaient un appel à un large rassemblement à gauche afin de construire la victoire contre la droite et l’extrême-droite Mulhousienne aux municipales de 2014.

Dans cet esprit le PCF et les Alternatifs ont pris l’initiative de tenir des Assises de la gauche afin de discuter comment élaborer avec les Mulhousiens un programme municipal en rupture avec les politiques austéritaires.

Dans la foulée le PCF et les Alternatifs ont tenu à rencontrer le Parti socialiste et EELV.

Au cours de cette rencontre, le PS et P.Freyburger , plutôt que de miser sur un rassemblement de toutes les forces de gauche, dont le PCF, ont préféré choisir l’alliance à droite avec les élus du Modem.

Nous prenons acte de cet accord. Les communistes de Mulhouse se prononceront début septembre sur la démarche qu’ils adopteront et la manière dont ils seront présents dans la campagne des municipales.

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Municipales 2014
commenter cet article
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 20:07

alleg.jpgHenri Alleg vient de s'éteindre. C'est pour les communistes, mais aussi pour les peuples français et algérien, cause d'un immense chagrin.

Résistant à toutes les formes de domination et d'oppression, Henri Alleg a été du combat fondamental du XXe siècle pour l'émancipation du genre humain que fut la lutte anti-coloniale.

Arrivé en 1939 à Alger, c'est à 20 ans – en 1941 – qu'il choisit de rejoindre le Parti communiste algérien, alors illégal. Henri assuma d'importantes responsabilités à la jeunesse communiste, puis au parti avant de devenir directeur d'Alger républicain.

Le nom d'Henri Alleg demeurera irrémédiablement synonyme de vérité, de courage, de justice. Engagé pour la paix, l'indépendance et la démocratie en Algérie, Henri a été torturé et emprisonné, transféré à Rennes dont il s'était évadé en 1961.

En révélant au grand jour les atrocités commises par l'armée française en Algérie, l'auteur de La Question permit à la société française de regarder en face la vérité du pouvoir colonial qu'elle exerçait en Algérie. L'ouvrage, traduit en 28 langues, sera, à juste titre, considéré comme le «J'accuse» de notre temps. Sa conception du métier de journaliste – nourrie de son idéal – a fait honneur à notre Nation.

La place exceptionnelle d'Henri dans le combat anti-colonial et la lutte de libération nationale algérienne provient de sa faculté à défendre le droit imprescriptible des peuples à disposer d'eux-mêmes, sa faculté à partager son combat pour l'égalité entre les peuples et entre les individus.

Quelques années après son installation en France, il rejoint le PCF en 1972 et la rédaction du quotidien L'Humanité. C'est pour les communistes français, un honneur.

À cette heure, nous voulons associer à sa mémoire, celle de son épouse, Gilberte Serfaty, disparue en 2011, et avec laquelle il partageait tout ; Gilberte était elle-même une intellectuelle de grande envergure, une historienne émérite, qui rendit justice aux époux Rosenberg, et une militante extraordinaire.

Toutes nos pensées vont aux enfants d'Henri et Gilberte, à leur famille, à tous leurs proches. L’œuvre d'Henri est ineffaçable. Nous garderons de lui, plus que tout, le souvenir de sa gentillesse, de sa douceur, de sa générosité.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Communiqués
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 10:55

A l’hôpital de Thann, l’Agence Régionale de Santé fait primer les intérêts économiques et financiers avant la satisfaction des besoins en santé des populations.

Elle exerce un véritable chantage en demandant au service de soins de proximité, de choisir entre la fermeture de la maternité et d’une grande partie de la chirurgie et la fusion de l’établissement avec celui de Mulhouse, mais sans garantie de pérennité.

La tarification à l’activité et les gels de crédits destinés au financement des missions de service public, appliqués jusqu’en 2012, comme la baisse des tarifs hospitaliers imposés à l’occasion de la dernière loi de financement de la sécurité sociale, tout a été mis en œuvre pour fragiliser les hôpitaux.

Cette politique comptable revendiquée par la loi «Hôpital, Patients, Santé, Territoires», dite loi Bachelot est toujours en vigueur malgré le changement de président et de majorité parlementaire en 2012. Les questions de santé et de protection sociale ne doivent plus être considérées comme des «coûts» à réduire.

Si rien n’est fait, les fermetures de services, de maternités de proximité ou d’établissements de santé annoncées auront pour conséquence de fragiliser notre maillage territorial de santé, avec des risques potentiellement importants sur la qualité de l’offre sanitaire et donc sur la santé des populations.

Afin de remédier à cette situation, qui s’accompagne par ailleurs de la suppression prévisible de personnels hospitaliers, alors même que les patients subissent déjà le manque criant sur le plan matériel et aussi humain, le PCF propose dans un premier temps un moratoire immédiat des restructurations, des fermetures de services et bloc opératoire de l’hôpital de Thann.

Un autre projet est possible, une vraie réponse de proximité est nécessaire, cela passe par l’abrogation de la loi HPST. En même temps les élus locaux ne peuvent se désintéresser de l’état sanitaire de sa population, surtout à un moment où le chômage est devenu un fléau avec un développement de la pauvreté qui conduit de plus en plus de famille à renoncer à se soigner.

Le PCF 68 soutient toutes les actions des employés de l’hôpital, qui ne font pas que défendre leurs emplois, leur combat c’est la défense du seul service public de santé de proximité de tout le bassin de vie de la vallée. Et appelle à une intervention citoyenne pour s’opposer au démantèlement de notre système public de santé.

Mulhouse, le 11 juillet 2013

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Communiqués
commenter cet article
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 18:08
Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Le Communiste haut-rhinois
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 21:32

PCF-FrontGauche-Colmar.jpg

"En vue des élections municipales à Colmar, le Front de Gauche a proposé la constitution d'une liste associative citoyenne rassemblant toutes les forces de gauche.

Nous avons proposé que l'association constituée à cet effet se démarque des politiques d'austérité menées depuis 10 ans en France comme en Europe, en présentant un programme municipal qui aille à l'encontre de ces politiques.

L'assemblée Générale constitutive du 27 juin a rejeté ces propositions estimant qu'une liste municipale n'avait pas à exprimer sur ces questions.

Au moment où la population subit de plein fouet les conséquences des ces politiques (pauvreté, précarité, chômage, remise en cause des retraites, licenciements - près de 1000 dans la région colmarienne), nous regrettons vivement ce choix qui est de nature à priver cette liste du soutien populaire dont elle aurait besoin pour ouvrir un nouvel avenir à Colmar."

Pour le Front de Gauche Colmar
Guillaume Pernot
Régine Mariage 

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Municipales 2014
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 21:24
Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans On se détend...
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 21:18

Alors que la zone euro s’enfonce dans le chômage et la récession, que la désindustrialisation s’accélère et crée des dommages structurels, que l’exaspération des peuples atteint des niveaux jamais vus depuis les débuts de la construction européenne, la Commission de Bruxelles s’est vue confier un mandat secret pour négocier avec les Etats-Unis le contenu du plus important traité de libre-échange jamais conclu.

Une copie de ce mandat circule sur Internet. On y apprend notamment que les autorités états-uniennes veulent redonner du souffle à l’accord multinational sur l’investissement (AMI) qui avait dû être abandonné en 1998 du fait de l’opposition du gouvernement français de gauche plurielle. Autrement dit, négocier la libéralisation de l’investissement pour transformer le Vieux Continent en terrain de jeu pour multinationales. Ainsi, l’avenir des services publics est entre les mains de la Commission de Bruxelles «L’accord devrait aborder les monopoles d’Etat, les entreprises possédées par l’Etat et celles auxquelles il est confié des droits spéciaux et exclusifs», trouve-t-on dans le texte approuvé, pour la France, par la ministre du Commerce Nicole Bricq.

L’UE veut lancer ses firmes à l’assaut du marché américain. L’accord qui pourrait être signé dès 2014, doit «fournir le plus haut niveau possible de protection (…) légale pour les investisseurs européens aux Etats-Unis». Et si Nicole Bricq et Aurélie Filippetti vont jusqu’à vanter une «victoire de la France», il ne faut se cacher que l’exclusion de l’audiovisuel des négociations n’est pas vraiment définitive. Cela ressort du quarante–quatrième point du mandat qui ouvre la possibilité de réviser n’importe quel terme dudit mandat, audio visuel compris. Plus grave, avec cet accord, les Etats-Unis cherchent à reconquérir une position hégémonique en devenant d’ici dix ans, l’un des principaux producteurs d’hydrocarbures de la planète, via les forages de gaz de schiste. En Europe, une levée des droits de douane et un alignement sur les normes de fabrication états-uniennes vont doper les importations «Made in USA».

Comme on le voit, il est vital pour la démocratie sur tout le continent européen que le légitime désenchantement que suscite le projet Merkel-Barroso-Draghi se transforme en une force solidaire et constructive autour d’une nouvelle ambition européenne dans laquelle ses peuples puissent se reconnaître et s’investir : «Non à la soumission aux marchés financiers – changer les missions de la Banque centrale européenne pour que ses prêts quasi gratuits permettent de financer la création d’emplois et l’essor des services publics». «Non à la centralisation des pouvoirs et à l’opacité des lieux de décision- restaurer la démocratie, promouvoir l’intervention des citoyens, respecter la souveraineté populaire et la dignité des nations».

Auguste Bechler

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Points de vue
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 20:57

Commemoration M-Stoessel 002Commémoration du 70ème anniversaire des guillotinés de Stuttgart

29 juin 2013 sur la tombe de Marcel Stoessel - cimetière de Mulhouse-Dornach

Chers-es amis-es, chers-es camarades,

Je tiens tout d’abord à saluer les familles qui nous font honneur de leur présence à cette commémoration.

Je voudrais au nom de la direction départementale du Parti Communiste du Haut-Rhin et de tous les communistes, remercier les organisateurs de cette commémoration des guillotinés de Stuttgart :

L’Union départementale CGT et la 1ère secrétaire Eliane Lodwitz

L’Institut d’Histoire Sociale CGT et son président Claude Leclerc

La CGT Cheminots de Mulhouse dont Pierre Schneider et son secrétaire Michel Mann, ainsi que le secteur fédéral de Strasbourg et son 1er secrétaire Vincent Prod’hon.

Il y a 70 ans, Marcel Stoessel avec trois de ses compagnons et camarades du réseau Wodli, Edouard Schwartz, René Stern et Alphonse Kunz, tous syndicalistes et communistes, ont payé de leur vie le combat acharné qu’ils ont mené contre la barbarie nazie et la guerre totale proclamée par Hitler en janvier 43.

Les communistes ont payés très cher leur engagement et s’ils étaient les 1ers animateurs du réseau Wodli, c’est parce qu’ils étaient, comme en Allemagne de 1933, les 1ers visés par le régime nazi. [...]

Lire la suite de l'allocution d'Aline Parmentier

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Evénements
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 22:42

DSCF0045La sixième édition du «Barbecue de l’Humanité» organisée par la fédération du PCF68, a eu lieu ce dimanche 16 juin à l’étang de pêche de Bollwiller. C’est sous un soleil radieux que se sont retrouvées 140 personnes, communistes, amis et sympathisants autour d’un repas préparé par les militants-es.

L’occasion d’engager  la préparation de la fête de l’Humanité des 13, 14 et 15 septembre prochain dans la convivialité et la fraternité. Avec la programmation de la fête divulguée par P. Le Hyaric quelques jours avant, des dizaines de vignettes - bons de soutien ont été placées et trois nouveaux adhérent-es ont rejoint le Parti Communiste Français.

Cette initiative permet de mobiliser et de contribuer à faire de la fête de l’Humanité 2013 une réussite, de sensibiliser des bénévoles pour la bonne tenue de la «Brasserie alsacienne» durant les trois jours de fête et aide au financement d’un autocar qui partira d’Alsace vers la Courneuve.

La fête de l’Huma 2013 est maintenant lancée dans le Haut-Rhin!

DSCF0049

 

DSCF0079

 

 Voir toutes les photos !

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Evénements
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 21:41

Il n’est qu’à observer, en Alsace et dans d’autres régions, les vagues de suppressions d’emplois qui se succèdent pour comprendre que le gouvernement ne prend pas le chemin pour «inverser la courbe du chômage fin 2013». Chaque semaine qui passe nous apporte son lot de dévoiements et autres renoncements qui constituent autant d’incompréhensions pour une belle majorité des électeurs d’un certain 6 mai 2012.

C’est dans un tel contexte que la commission d’experts chargée de faire des préconisations pour la future réforme des retraites propose un cocktail de mesures qui pourraient ouvrir de nouvelles brèches dans le système français et, à terme, si par malheur de semblables mesures étaient appliquées, mettre bas l’un des piliers du pacte républicain hérité du Conseil National de la Résistance (CNR).

Qu’on en juge. Allongement de la durée de cotisation, calcul des pensions de la fonction publique non plus sur les six derniers mois mais sur les dix dernières années de carrière, hausse de la CSG pour les retraités, suppression de leur abattement fiscal de 10%. Principale contrepartie envisagée ? Une hausse de 0,3% des cotisations patronales. Un programme dans l’exacte lignée des coups de boutoir portés par les gouvernements de droite avec l’aval du MEDEF.

Aucune de ces mesures n’améliorerait la situation économique, bien au contraire. Depuis le début de la crise, la France soumise au diktat des logiques austéritaires, a déjà perdu 8 points de PIB et des centaines de milliers d’emplois.

Or, il est impossible d’évoquer le dossier des retraites en le déconnectant des politiques globales. Sortir de la spirale mortifère des politiques de rigueur qui ne conduisent qu’à accentuer la récession, est ainsi un impératif et une urgence.

Augmenter la durée de cotisation, désindexer les pensions et, au final, rogner sur le pouvoir d’achat, ce serait accroître le mal.

Les principales clés de financement des retraites se trouvent dans l’emploi. 500.000 emplois de plus ce sont près de 20 milliards net de recettes pour la protection sociale. Et dans l’aide aux plus défavorisés, en augmentant en priorité les bas salaires, en instaurant l’impôt progressif sur le revenu. Cela relancerait la consommation principal moteur de la croissance française. Il s’agit donc de soustraire toutes nos ressources nationales des exigences des marchés financiers et mener une politique de relance sociale. C’est là le moteur de la croissance et le moyen de faire reculer les inégalités.

Auguste Bechler

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Points de vue
commenter cet article

Adhérez!

adhesion-oeillet-480.jpg

Rechercher Dans Le Site

Contacts

Contacter la fédération :
PCF Fédération du Haut-Rhin
9 rue de Bantzenheim
68100 Mulhouse
Mail
Contacter le webmaster :
pcfhautrhin[at]gmail[point]com