Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 22:51

Trois dirigeants et militants de l'Association France Palestine Solidarité (AFPS) ont été retenus à l'entrée du territoire israélien à l'aéroport de Tel Aviv, et deux d'entre eux expulsés après trois jours et trois nuits de rétention.
Ces militants, pour certains également membres du Parti communiste français, venus pour un projet de solidarité dans le domaine du développement agricole, ont subi le même arbitraire que trois jeunes Français retenus, interrogés et expulsés cette semaine, pour l'un sans motif, pour les deux autres en raison de leur projet de vacances chez des amis à Ramallah.
Lorsqu'elles n'empêchent pas des Palestiniens de voyager dans le monde, les autorités israéliennes bloquent le passage de centaines de ressortissants étrangers au mépris des conventions internationales et des droits de l'homme. Elles ont même osé refuser cette même semaine son visa d'entrée à un ministre ; un ministre sud-africain, également secrétaire général du Parti communiste sud-africain engagé dans la solidarité pour la paix et contre les discriminations raciales en Israël.
Autrement dit, sont interdits d'entrée sur le territoire israélien, les pacifistes, les militants de la solidarité et du développement, ceux qui comptent des Palestiniens parmi leurs amis, mais aussi des ministres étrangers engagés pour une paix juste et durable, et encore... les voyageurs porteurs de patronymes arabes notamment. Le nombre de Français qui, cette semaine, ont été victimes de ces jugements qui n'ont aucun fondement légal, oblige le gouvernement français à une réaction officielle ferme auprès des autorités israéliennes. La France ne peut se soustraire à sa responsabilité de protéger les droits de tous ses ressortissants – a fortiori quand c'est
le fait d'un État qui piétine en toute impunité le droit international.
Il est illusoire de penser que, en ménageant toujours un peu plus l'État israélien et sans pressions internationales, il mettra fin de lui-même à ces pratiques indignes de l'État de droit qu'il prétend être.
En ne protestant pas, en n'envisageant aucune mesure de rétorsion en cas de fin de non recevoir, en n'agissant pas, la France se discrédite au moment même où elle prétend reprendre l'offensive diplomatique au Conseil de sécurité de l'ONU afin de « fixer un cadre pour un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens ». La France se discrédite si, près de six mois après le vote au Parlement d'une résolution reconnaissant l'État de Palestine, son président François Hollande continue de se taire.
Le Parti communiste français entend redoubler d'énergie contre cette tactique qui pense pouvoir impressionner les acteurs de la solidarité internationale, et qui vise à isoler les Palestiniens et les progressistes et démocrates Israéliens. Le PCF contribuera à multiplier le nombre de délégations, de visites et de projets solidaires français pour la paix en Israël et en Palestine.

Parti communiste français
Paris, le 26 avril 2015

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 23:25

campagne-BDS

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 10:32

onu 0Le PCF exprime sa très grande joie devant le vote remarquablement positif de l'Assemblée générale de l'ONU. Il partage l'émotion des Palestiniens qui manifestent à Ramallah, et ceux de toute la Palestine.

Les 139 voix obtenues par la résolution palestinienne sont une victoire pour le peuple palestinien. La Palestine vient d'obtenir le statut d'État observateur aux Nations unies c'est une avancée réelle qui change la donne juridique et politique internationale sur la question de Palestine. La colonisation et l'occupation militaire seront désormais encore plus intolérables et injustifiables qu'elles ne l'étaient puisqu'elles bafouent maintenant les droits d'un État reconnu comme observateur par l'ONU.

La France - qui a voté pour - et ses partenaires européens devront tenir compte de cette nouvelle situation et s'engager dans une politique de la contrainte vis à vis de l'État d'Israël qui doit faire l'objet de sanctions tant qu'il persistera à se moquer du droit international et des résolutions de l'ONU en continuant la colonisation et la dépossession du peuple palestinien. Les 9 voix négatives recueillies contre la résolution palestinienne sont un camouflet pour Israël et pour les États-Unis qui se sont fait isoler par une très large majorité d'états membres des Nations unies.

Le PCF et le Mouvement de la Jeunesse communiste de France (MJCF) vont engager une grande campagne de solidarité avec le peuple palestinien et avec toutes les forces progressistes et anti-colonialistes au Proche Orient et en Israël afin que ce combat pour la justice et pour la paix prenne une nouvelle dynamique.

Parti communiste français,
Paris, le 29 novembre 2012

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 11:09

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées samedi 17 novembre à Mulhouse, pour exprimer leur indignation face à la nouvelle agression du gouvernement israélien contre le peuple palestinien.

Contre la nouvelle agression israélienne

Pour l’arrêt des bombardements sur Gaza

Pour la levée immédiate du blocus de Gaza

Pour un Etat palestinien admis à l'ONU

Contre l'impunité permanente d'Israël

Pour des sanctions contre l’Etat israélien

12-11-17-gaza 0132 copie

12-11-17-gaza 0147 copie

12-11-17-gaza 0152 copie

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 20:42

salah-a-mulhouse.jpg

salah3.jpg

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 21:24

Les autorités israéliennes ont décidé d'empêcher ce dimanche, l'arrivée de militants en partance de plusieurs aéroports français et étrangers, dont celui de Bâle-Mulhouse, où quelques dizaines de militants pacifistes de la mission "Bienvenue en Palestine" ont été bloqués. Initiative qui visait à organiser l'inauguration d'une école près de Bethléem.

Le PCF 68 s'élève contre ces mesures injustifiables et brutales, significatives d'une volonté israélienne délibérée d'interdire toute action favorable au dialogue israélo-palestinien sur les conditions d' une paix juste, et toute expression d'un soutien aux palestiniens et aux progressistes d'Israël. L'attitude des autorités israéliennes doit être clairement condamnée comme un nouveau durcissement de la répression et une multiplication des obstacles opposés à la paix. Il s'agit d' une stratégie de tension et d'agression à des fins politiques pour continuer l'occupation militaire et la colonisation.

La France et les autres pays de l'Union européenne sont devant leur responsabilité. Il leur appartient d'exiger d'Israël le respect du droit international et des résolutions de l'ONU que les dirigeants de Tel Aviv bafouent dans l'impunité depuis des dizaines d'années.

Il est consternant de constater que des compagnies aériennes comme Air France, Lufthansa, Easy Jet ou Swiss Air, aient pu se faire les serviteurs empressés de la politique israélienne, au mépris des règles internationales. Avec les services de police, ces compagnies ont aidé le gouvernement israélien à fermer ses frontières à la solidarité et à la coopération.

Le PCF 68 exige de la part des autorités françaises une intervention immédiate auprès du gouvernement israélien pour mettre un terme à ses exactions,  pour obtenir la libération de toutes les personnes interpellées ainsi que la liberté de circulation et la liberté de visite en Palestine.

Il est temps qu'un autre esprit et qu'une toute autre politique puissent s' appliquer en France, notamment sur le plan international, pour que l'exigence du droit, de la paix et de la justice en Palestine puisse l'emporter concrètement sur le cynisme sarkozien et les lâchetés européennes d'aujourd'hui. Le PCF et le Front de gauche feront preuve de la plus grande vigilance pour qu'il en soit ainsi.

Mulhouse le 16 avril 2012

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 20:52

Les douze militants poursuivis pour avoir appelé au boycott des produits exportés par Israël dans le cadre de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) lancée par les Palestiniens, viennent d'être relaxés par le tribunal correctionnel de Mulhouse le 15 décembre.

Ils sont heureux de ce résultat qui confirme qu'il n'est pas illégal de critiquer l'Etat d'Israël et d'agir pour faire cesser sa politique criminelle contre le peuple palestinien qui perdure en toute impunité depuis plus de soixante trois ans. Leur liberté d'expression et leur action de citoyens engagés pour la justice ne peuvent en aucun cas être assimilées à l'antisémitisme.

Ils remercient très sincèrement leurs avocats, leurs témoins, toutes les personnes venues à Mulhouse leur apporter leur soutien lors des différentes audiences au tribunal, les cinq mille personnes et les trente trois associations, syndicats, partis politiques qui ont signé la pétition. Ils sont aussi très reconnaissants à ceux qui ont participé à la solidarité financière.

Ce jugement de Mulhouse, comme celui du tribunal correctionnel de Paris qui a prononcé la relaxe d'une autre militante, servira de référence pour les procès identiques contre d'autres militants dans les prochains mois.

Alors que les crimes israéliens se poursuivent au mépris du droit international, les douze militants de Mulhouse appellent à la poursuite et à l'amplification de la campagne BDS jusqu'à ce que tous les droits fondamentaux de l'ensemble du peuple palestinien soient réellement respectés et les responsables israéliens sanctionnés.

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 20:28

Une très bonne nouvelle. Le jeune étudiant Franco-Palestinien, Salah Hamouri, détenu 2457 jours dans une prison israélienne, condamné par un tribunal militaire sans de réelles preuves à charge, vient enfin d’être libéré.
Très bonne nouvelle pour ses parents, sa famille, ses proches qui vont le retrouver au terme d’une dure épreuve
Cette libération aura été obtenue par l’immense chaîne de solidarité déployée par une mobilisation citoyenne, parlementaire, et culturelle.

S’agissant d’un citoyen Français, le gouvernement français doit demander aux autorités israéliennes des explications claires sur les motifs de cette incarcération. Il doit demander réparation du terrible préjudice qu’ont subi Salah Hamouri et sa famille avec ces sept années du vol de sa jeunesse et de sa vie familiale. Il doit faire vérifier la conformité de cette prise d’otage avec le droit international.

Dans le même temps, la libération de près de mille prisonniers Palestiniens, détenus anormalement par Israël est un acte positif. Il ne doit pas rester sans lendemain.

Cela constitue un encouragement pour toutes les citoyennes, tous les citoyens qui ont à cœur l’application, par Israël, du droit international, à amplifier leurs démarches afin que les autorités françaises et européennes réclament la libération immédiate et sans condition de tous les prisonniers Palestiniens dont les élus, au premier rang desquels Marwan Barghouti.

Rien ne doit être négligé pour parvenir au plus vite à une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens.

Auguste BECHLER

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 20:19

salah.pngJe viens d'apprendre que le jeune franco-palestinien Salah Hamouri, privé de liberté par les autorités israéliennes depuis près de 7 ans, devrait être libéré dimanche prochain. C'est une formidable nouvelle.

Je tiens à saluer le courage et l'action permanente des parents, ami-e-s et proches de Salah qui n'ont cessé d'agir pour sa libération ainsi que les organisations et associations qui se sont mobilisées pour cette cause juste.

Après l'entrée de la Palestine à l'UNESCO, l'annonce de la libération de Salah Hamouri est la deuxième très bonne nouvelle de la semaine.

Jugé par un tribunal militaire d’occupation, illégal au regard de l’ONU, et sans qu’aucune preuve ait été apportée quant à sa culpabilité, Salah Hamouri est incarcéré depuis le 13 mars 2005 en Israël.

Je me réjouis que des dispositions politiques et diplomatiques aient enfin été prises auprès des autorités israéliennes pour que Salah retrouve la liberté. Nous espérons cependant que cette libération soit accordée sans conditions permettant au jeune franco-palestinien de reprendre ses études et de vivre où il le souhaite, en France comme à Jérusalem.

Toutefois, pour les 6 000 prisonniers palestiniens encore détenus en Israël, le combat doit continuer pour la liberté.

La France et ses partenaires européens doivent reconnaître immédiatement l'État palestinien et s'engager avec détermination pour obtenir d'Israël la garantie d'une application des résolutions des Nations unies afin d'aboutir à un règlement politique pour une paix juste et durable.

Pierre Laurent, le 14 décembre 2011

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 20:22

Meeting de solidarité avec le peuple palestinien
Mardi 6 décembre 2011, 20 heures
Foyer Saint Martin, Colmar

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article

Adhérez!

adhesion-oeillet-480.jpg

Rechercher Dans Le Site

Contacts

Contacter la fédération :
PCF Fédération du Haut-Rhin
9 rue de Bantzenheim
68100 Mulhouse
Mail
Contacter le webmaster :
pcfhautrhin[at]gmail[point]com