Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 19:37

Les dernières décisions prises concernant cette entreprise ne sont pas seulement incompréhensibles, mais constituent un véritable scandale.

Une fois de plus se joue une partie d’intérêts financiers privés sur le dos des salariés avec la casse des emplois et d’un outil industriel. C’est ainsi quand tout se fait dans le secret  des cabinets et lambris dorés.

Il est urgent de mettre des lois en place dans ce pays, afin que les salariés avec leurs élus puissent réellement intervenir dans la marche de l’entreprise et des choix économiques à faire.

L’entreprise de Turckheim doit vivre et produire, c’est plus important que d’importer du papier que nous pouvons produire sur place. Et c’est aussi plus écologique.

La section PCF de la vallée de Munster
Turckheim le 13 octobre 2011

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Section Colmar - Munster
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 21:24

Le centre de l'Altenberg fermera ses portes à la fin de cette semaine soit 3 mois plus tôt que l'échéance prévue, sans qu'une solution de reprise n'ait été trouvée.

Près de la moitié des salariés seront licenciés.

J'ai l'intime conviction que si on avait agit tous ensemble ( maires, conseiller général, député, syndicats...) on aurait pu sauver les emplois comme on a su sauver les emplois du centre de cure de Haslach puisque l'Altenberg répond véritablement à un besoin de santé publique.

Cela fut l'objet de mon appel lancé il y a plus d'un an. Appel qui n'a eu que trop peu d'échos parmi les élus.

Il convient également de souligner que l'UGECAM, propriétaire du centre de cure, n'est pas une multinationale sur laquelle il est difficile d'influer, mais qu'elle appartient bel et bien à notre caisse de Sécurité Sociale Alsace Moselle.

La vallée de Munster manque d'ambition, avais-je déclaré lors de la campagne électorale des cantonales, et cela se vérifie malheureusement une nouvelle fois.

Près de la moitié du personnel « reste sur le carreau ».

On peut également déplorer l'absence d'un véritable plan social alors que les besoins dans le secteur de la santé sont immenses; mais il est plus facile de restreindre le budget de la santé que d'augmenter les impôts sur le capital.

Beaucoup de personnes d'un certain âge et qui auront du mal à retrouver un emploi ont véritablement fait l'objet de discrimination liée à l'âge.

Ce n'est pas d'une rupture à l'amiable dont ces personnels avaient besoin mais d'un véritable emploi.

Bref, l'immobilisme face à cette situation n'aura fait qu'augmenter le nombre de demandeurs d'emploi dans la vallée.

Serge Jaeggy, 21/09/11

http://sergejaeggy.canalblog.com/archives/2011/09/21/22104972.html

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Section Colmar - Munster
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 19:10
Une nouvelle fois, sous des prétextes (rationalisation, stratégie, taille critique etc…), on veut nous faire passer la fermeture de centres de soins comme une évidence nécessaire. Ci cela pouvait avoir l’air du bon sens, c’est en fait une véritable hypocrisie !

En réalité, le gouvernement et sa ministre de la santé Roseline Bachelot, n’ont qu’une seule idée en tête : réduire les dépenses de santé au détriment des patients et du personnel médical. Ainsi ce sont 4 milliards d’économies que le gouvernement veut réaliser chaque année d’ici 2012 via les suppressions de postes. On sait pourtant qu’il y a un manque flagrant de personnels dans les hôpitaux et centres de soins. Mais le gouvernement, soutenu par la droite n’en à cure et a fixé le chiffre de 200.000 les emplois devant être supprimés dans les hôpitaux publics ! Vous avez bien lus : 200.000 !

C’est dans ce contexte, que l’UGECAM (l’Union de Gestion des Etablissements des Caisses d’Assurance Maladie) sous la pression du gouvernement et de cette vision obsolète de réductions des dépenses publiques coûte que coûte, envisage des coupes sombres dans les centres de soins de l’Altenberg, Salem et du Hantz.

Il faut arrêter cette hérésie. La santé n’a pas de prix. Quand il s’agit de sauver les banques et les spéculateurs, le gouvernement trouve les milliards par milliers ! Et s’il y a des économies à faire, alors arrêtons le bouclier fiscal qui est un cadeau annuel de 15 milliards offerts aux plus riches.

Le PCF invite donc la population à participer au rassemblement initié par le personnel des centres de soins au lieu dit de l’Altenberg, vendredi 5 mars à 14H00.

L’Altenberg doit vivre pour le plus grand bien de ses patients !



PCF Section Munster
Munster le 03.03.2010
Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Section Colmar - Munster
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 20:43
La liquidation de cette entreprise de la vallée met une nouvelle fois en lumière le peu de considération du patronat envers les salariés qui sont les producteurs de richesses.
Plutôt que d’investir et de développer de nouvelles productions, les principaux actionnaires n’ont en fait que cherché à tirer le maximum de profits au détriment de tout le reste.
C’est ainsi qu’on a scindé l’entreprise et créé une structure spécifique propriétaire des bâtiment, voire des machines. Cette structure a ainsi permis au principal actionnaire de sucer tous les profits de la production en louant à prix d’or les bâtiments! ( 6 millions d’Euros par an !) C’est le coup classique quand le patronat a décidé de saccager une entreprise. On avait déjà liquidé de cette façon un fleuron de l’industrie française, la Manurhin à Mulhouse. C’est scandaleux, mais encouragé par le système capitaliste!
Voilà une des raisons qui justifient les propositions du parti communiste :
  • d’exiger la transparence financière des entreprises,
  • de donner un  droit d’intervention des salariés dans la gestion des entreprises,
  • et surtout l’exigence d’une « garantie emploi-formation » tout au long de la vie.
En effet, il n’est pas tolérable que les salariés soient simplement mis à la rue, et que le patronat s’en lave les mains. Les pouvoirs publics ont aussi leur rôle à jouer, surtout quand les entreprises ont bénéficié de fonds publics sous diverses formes.
Mais nous pensons également, qu’il est plus que temps d’agir pour la relocalisation de certaines productions et arrêter la course au moins disant social (qui va de pair avec la course aux profits ) et qui est la cause principale du développement du chômage.

Ce serait autrement plus efficace que de prétendre vouloir « moraliser » le capitalisme.

La section PCF de la vallée de Munster
Le 25.09.09
Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Section Colmar - Munster
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 21:07
Parti communiste français
Cellule  vallée de Munster


La casse économique et sociale qui frappe la vallée de Munster, n’est pas une maladie tombée d’ont on ne sait où. Ce désastre, c’est le résultat d’une politique conjointe menée par la droite et le grand patronat autant en France qu’ailleurs en Europe et dans le monde. C’est cela la crise du capitalisme.

Aujourd’hui, ou bien on verse des larmes de crocodile sur le sort des salariés en laissant faire, ou bien on prend des mesures concrètes en faveur des salariés.

Le 28 mai dernier, les députés communistes ont déposé à l’Assemblée nationale 3 projets de loi, qui, s’ils étaient voté permettraient :
  • L’interdiction des licenciements dans les entreprises qui distribuent des dividendes ou qui délocalisent.
  • Le contrôle des fonds publics dont profitent les entreprises afin qu’ils servent l’emploi.
  • L’augmentation du SMIC à 1600 euros.
Voilà qui répondrait mieux aux attentes des salariés de la vallée, que les projets insipides et démagogiques du  gouvernement de repousser l’âge de la retraite à 67 ans et l’imposition du  travail  les dimanches.
Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Section Colmar - Munster
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 13:50

La décision du Maire UMP de Colmar de supprimer les subventions au Lycée Camille See, par ce que les élèves ont manifesté contre les réformes Darcos, est un signal supplémentaire de la dérive autoritaire insufflée par le pouvoir en place. Toute contestation lui devient insupportable. Ainsi, après la chasse aux « sans-papiers », les attaques contre le droit de grève, l’interdiction de pavoiser le drapeau de la paix à Strasbourg, Gilbert Meyer vient une nouvelle fois apporter son concours à cette inquiétante dérive.

Le gouvernement Fillon, et avec lui toute la droite, veulent faire taire la colère qui monte dans le pays contre les injustices du système capitaliste. Face au dérisoire décret bidon du gouvernement qui épargne pour l’essentiel le scandale des rémunérations et autres parachutes dorés, face à l’autoritarisme local et national, la meilleure réponse pour les jeunes, pour le monde du travail, c’est d’être très nombreux dans la rue le 1er mai.


Voir l'article paru dans les DNA du 31 mars 2009

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Section Colmar - Munster
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 17:07
Veuillez trouver en pièce jointe (pdf) le numéro 13 du Poing Colmarien.
Au sommaire :
     - Arrêtons l'hécatombe.
Jeudi 19 mars 2009, rassemblements à Colmar (11 h - Préfecture), Mulhouse (14 h 30 - Place de la Bourse) et dans toute la France.
     - Avec le Front de gauche, ensemble dans les luttes, ensemble dans les urnes !
Mercredi 25 mars 2009, réunion publique à Colmar (20 h - Caveau du Républicain, 1 Rue de la Gare)
Bonne lecture.
 
Télécharger Le Poing Colmarien n°13.
Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Section Colmar - Munster
commenter cet article

Adhérez!

adhesion-oeillet-480.jpg

Rechercher Dans Le Site

Contacts

Contacter la fédération :
PCF Fédération du Haut-Rhin
9 rue de Bantzenheim
68100 Mulhouse
Mail
Contacter le webmaster :
pcfhautrhin[at]gmail[point]com