Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 20:46

Parti Communiste Français
Communiqué de presse

Rapport de l’Autorité de Sûreté Nucléaire

Dans son rapport, l'Agence de Sureté Nucléaire (ASN) estime que le parc des centrales nucléaires françaises présentent un niveau de sûreté qui impose l'arrêt immédiat d'aucune d'entre elles. Toutefois un délai de six mois est donné aux exploitants de centrales (EDF, Areva, le CEA et l'Institut Laue-Langevin) pour lui présenter un ensemble de mesures qui vise à « augmenter… leur robustesse face à des situations extrêmes ». Après Fukushima ces nécessités sont vitales  aussi bien sur les installations existantes que sur les nouveaux projets.

Le PCF est satisfait "du niveau d'exigences de l'ASN en matière de sécurité". En effet l’acceptabilité sociale du nucléaire passe par la démonstration que la filière peut répondre aux conditions d’exploitation qui ne soient en aucun cas source de risques pour la santé humaine et l’environnement.

Le PCF, restera extrêmement vigilant sur les mesures qui seront proposées, tant au niveau social que technologique, pour garantir un niveau de sûreté irréprochable. L’ASN rappelle, à juste raison, que la sureté ne dépend pas « seulement » de conditions technologiques mais « repose fondamentalement sur les hommes ». Ainsi nous exigeons, à nouveau, un haut niveau de garanties sociales pour l’ensemble des salariés concernés par l’exploitation et la maintenance des centrales. Dans cet esprit il est par ailleurs incontournable de  ré-internaliser certaines activités liées directement à la sûreté nucléaire.

Le parti communiste estime également plus que nécessaire de faire le bilan de la dérèglementation du secteur de l’énergie en France et en Europe, opérée par la droite, afin d’en évaluer les coûts financiers, humains et organisationnels. En effet Une étude de la CES et de l’EPSU indique que le coût de la dérèglementation du secteur depuis 12 ans environ est estimé à 250 milliards d’euros.

Ceci est à mettre en relation avec les premières estimations financières d’EDF pour satisfaire aux demandes de l’ASN: 10 milliards d'euros pour la sécurité auxquels s’ajoutent les 40 milliards prévus pour porter la durée de vie des réacteurs à 60 ans.

Le PCF rappelle son exigence d’un pôle public permettant de maîtriser la propriété, la sécurité, la transparence des prix, les sources de financement et les garanties sociales des salariés d’un secteur industriel qui demeure stratégique pour l’économie du pays.

Face aux enjeux planétaire du changement climatique, le PCF réitère le besoin d’un nucléaire sécurisé 100 % public, dans un mix énergétique rééquilibré, au cœur des « 10 principes pour une transition énergétique réussie » rendu public par Pierre Laurent Secrétaire National, le 25 novembre dernier et soumis au débat public.

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Adhérez!

adhesion-oeillet-480.jpg

Rechercher Dans Le Site

Contacts

Contacter la fédération :
PCF Fédération du Haut-Rhin
9 rue de Bantzenheim
68100 Mulhouse
Mail
Contacter le webmaster :
pcfhautrhin[at]gmail[point]com