Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 23:20

Depuis de nombreuses années, nos départements sont touchés par la casse des emplois industriels et le recul des services publics aggravé par la politique d’austérité et le pacte de responsabilité.

Le regroupement des régions conduit à un recul de la démocratie en éloignant davantage les citoyens des centres de décision. Il risque en outre de creuser les inégalités sociales et économiques entre les territoires. Que ce soit dans les domaines des transports (TER), des lycées, de la formation professionnelle, du soutien aux territoires, du développement économique, de la culture ou des aides pour les jeunes, les choses ont avancé depuis 2004 dans les régions Champagne-Ardenne et Lorraine grâce à la contribution des élus communistes aux majorités de gauche.

La dégradation de la situation économique et sociale appelle des réponses nouvelles en rupture avec le libéralisme pour construire un nouveau mode de développement axé sur la promotion de l’emploi, de la solidarité, de la démocratie et de l’écologie.

C’est dans cet esprit que les Communistes veulent travailler à la convergence des forces de gauche, écologistes et citoyennes pour une politique régionale qui s’attaque à la pauvreté, à la précarité et aux inégalités.

Nos régions ont des atouts en lien avec leur patrimoine industriel et agricole que nous pouvons valoriser. Nous voulons élaborer de nouveaux rapports de coopérations avec les régions frontalières à partir d’objectifs communs.

Nous voulons engager un débat citoyen pour élaborer un projet autour de la relocalisation, de l’économie, de la coopération entre les territoires, en rupture avec le libéralisme dominant.

Les Communistes vont rencontrer leurs partenaires du Front de Gauche et toutes les forces de gauche et écologistes, et discuter avec les acteurs sociaux et associatifs et avec les citoyens. Leur objectif est de définir le contour d’un véritable pacte anti-austérité, de progrès social et démocratique à l'échelle régionale, de débattre de l’élaboration d’une liste de large rassemblement à gauche, et d’empêcher la droite et l’extrême-droite de faire main basse sur la nouvelle Région.

Les communistes tiendront une conférence régionale pour débattre de leur ambition et de leur choix en vue des élections régionales le samedi 27 juin.

Le 13 mai 2015

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Régionales et Cantonales
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 22:51

Trois dirigeants et militants de l'Association France Palestine Solidarité (AFPS) ont été retenus à l'entrée du territoire israélien à l'aéroport de Tel Aviv, et deux d'entre eux expulsés après trois jours et trois nuits de rétention.
Ces militants, pour certains également membres du Parti communiste français, venus pour un projet de solidarité dans le domaine du développement agricole, ont subi le même arbitraire que trois jeunes Français retenus, interrogés et expulsés cette semaine, pour l'un sans motif, pour les deux autres en raison de leur projet de vacances chez des amis à Ramallah.
Lorsqu'elles n'empêchent pas des Palestiniens de voyager dans le monde, les autorités israéliennes bloquent le passage de centaines de ressortissants étrangers au mépris des conventions internationales et des droits de l'homme. Elles ont même osé refuser cette même semaine son visa d'entrée à un ministre ; un ministre sud-africain, également secrétaire général du Parti communiste sud-africain engagé dans la solidarité pour la paix et contre les discriminations raciales en Israël.
Autrement dit, sont interdits d'entrée sur le territoire israélien, les pacifistes, les militants de la solidarité et du développement, ceux qui comptent des Palestiniens parmi leurs amis, mais aussi des ministres étrangers engagés pour une paix juste et durable, et encore... les voyageurs porteurs de patronymes arabes notamment. Le nombre de Français qui, cette semaine, ont été victimes de ces jugements qui n'ont aucun fondement légal, oblige le gouvernement français à une réaction officielle ferme auprès des autorités israéliennes. La France ne peut se soustraire à sa responsabilité de protéger les droits de tous ses ressortissants – a fortiori quand c'est
le fait d'un État qui piétine en toute impunité le droit international.
Il est illusoire de penser que, en ménageant toujours un peu plus l'État israélien et sans pressions internationales, il mettra fin de lui-même à ces pratiques indignes de l'État de droit qu'il prétend être.
En ne protestant pas, en n'envisageant aucune mesure de rétorsion en cas de fin de non recevoir, en n'agissant pas, la France se discrédite au moment même où elle prétend reprendre l'offensive diplomatique au Conseil de sécurité de l'ONU afin de « fixer un cadre pour un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens ». La France se discrédite si, près de six mois après le vote au Parlement d'une résolution reconnaissant l'État de Palestine, son président François Hollande continue de se taire.
Le Parti communiste français entend redoubler d'énergie contre cette tactique qui pense pouvoir impressionner les acteurs de la solidarité internationale, et qui vise à isoler les Palestiniens et les progressistes et démocrates Israéliens. Le PCF contribuera à multiplier le nombre de délégations, de visites et de projets solidaires français pour la paix en Israël et en Palestine.

Parti communiste français
Paris, le 26 avril 2015

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Palestine
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 21:03

Outre la dureté de leur métier, les chauffeurs de TRAM et bus, devront en plus se munir d’une casquette de contrôleur et cela pour le même salaire !

Au-delà de la mise en insécurité croissante de leur personnel, Solea met directement en concurrence ses employés pourvus d’ancienneté avec de nouveaux contrats d’avenir, obscurcissant davantage les perspectives d’évolution de chacune et chacun.

Pour la section de Mulhouse du Parti Communiste Français, membre du Front de Gauche, l’heure n’est pas à la constitution de brigades mobiles et de frappes d’interventions mais à celle de la solidarité et du partage. Dans un contexte où l’usager paie son trajet 1,50 €, le prix le plus élevé des collectivités du grand Est, dans une ville connue pour être une des plus pauvres de France, nous demandons les transports collectifs gratuits pour la mobilité de toutes et tous en M2A.

A l’image de 23 villes de France comme Aubagne, Compiègne, Castres, Figeac, Chateauroux, Issoudun etc, ce projet pourrait être financé grâce aux économies réalisées sur les frais de billetterie, sur les campagnes coûteuses contre la fraude et l’augmentation du taux du versement transport payé par les entreprises de plus de 9 salariés.

Concrètement, l’économie du prix du billet par l’usager est une réponse à l’urgence sociale Mulhousienne par du pouvoir d’achat redistribué qui redynamiserait en partie les commerces du centre-ville rendus plus accessibles à un plus grand nombre. C’est aussi une réponse à l’urgence écologique plus adaptée que la circulation alternée, pour faire baisser la pollution de l’air aux particules fines, dangereuse pour la santé.

Face à cette énième campagne de ratissage clairement issue des politiques d’austérité et de réduction des dotations aux collectivités locales, nous appelons les Mulhousiennes et Mulhousiens à soutenir nos propositions de gratuité des transports en commun comme l’ont déjà fait plus de mille signataires du quartier de la Fonderie contre le parking payant et pour le transport gratuit.

Pour la section de Mulhouse du PCF
Y. Baldassi

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Section Mulhouse
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 23:59

Le résultat du 1er tour des élections départementales est une nouvelle fois marqué par une importante désafection des urnes avec 47,6% d’abstention dans le département.

Cette abstention et la confirmation de la montée du Front National sont autant la conséquence d’un désarroi, d’un découragement et de colère face à une politique qui ne réponds plus aux attentes du plus grand nombre, que de la banalisation de ses idées dans le débat politique et médiatique.

L’acharnement du gouvernement socialiste à vouloir appliquer des politiques libérales, d’austérité, prive notre département d’élus d’opposition au sein du futur conseil départemental. Les candidats-es PS n’ayant de cesse de soutenir ce gouvernement sont éliminés du 2ème tour dans la plupart des cantons.

Après les municipales et les européennes, ce message envoyé par les électeurs haut-rhinois est une nouvelle sanction claire et sans appel de la politique conduite depuis 2012.

Dans ce contexte, le score en progression des candidates et candidats Front de Gauche, soutenus par le Parti Communiste est un résultat encourageant dans la perspective de la construction d’une alternative politique de gauche, plus que jamais nécessaire.

Les 4660 électeurs du Haut-Rhin qui ont porté leurs voix sur les binômes Front de Gauche dans le Haut-Rhin, restent bien sûr encore insuffisants et ne sont pas à la hauteur de la gravité de la situation et de la désespérance de la population.

L’heure est maintenant au rassemblement le plus large à gauche et pour tous les citoyens de progrès. Au 2ème tour, nous appelons les électeurs à se rassembler derrière le candidat de gauche qui reste en lice et à utiliser le bulletin de vote pour empêcher l’élection d’élus du Front National qui ont dans le viseur, partout en France, les services publics, les politiques de solidarité et de progrès social portés par les départements.

Le PCF est engagé dans la construction d’une gauche nouvelle, toutes les forces populaires et citoyennes sont concernées. La politique du gouvernement, notre système économique et institutionnel est à bout de souffle. Nous sommes disponible pour travailler à une politique et d’une majorité alternative, citoyenne et populaire à gauche, pour sortir de l’austérité et pour un projet social, solidaire et écologique.

Aline Parmentier
Mulhouse le 23 mars 2015

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Communiqués Alsace
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 23:20

RASSEMBLEMENT

samedi 14 mars à 11H devant le Crédit Mutuel Europe 37 Av. Kennedy à Mulhouse

Le système bancaire privé mène notre pays au désastre. Si la vaste fraude fiscale organisée par HSBC témoigne de la gravité des dérives actuelles, ce n’est que la pointe émergée de l’iceberg financier. C’est tout le système bancaire, en France et en Europe, qui est dominé par le exigences de rentabilité des détenteurs privés de capitaux et les marchés financiers.

Il est nécessaire et urgent que les peuples prennent le pouvoir sur les banques pour mettre fin aux scandales financiers !

Le collectif local « Je rêve d’une banque qui... » appelle à une action pour dénoncer ces scandales financiers, promouvoir un autre rôle des banques ainsi que de la BCE et une autre utilisation de l’argent.

1ers participants au collectif : PCF- Les Alternatifs- CP 68- PG

Soyons nombreux à cette initiative, car l’argent des banques, ce n’est pas l’argent des banquiers, c’est notre argent !

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 23:23

COMMUNIQUE :

Nous apprenons par la presse que France 3 Alsace en partenariat avec France Bleu, avait organisé la semaine dernière un débat dans le cadre des élections départementales.

Initiative louable, qui permet l’information grand public sur les enjeux de ce scrutin, mais où les invité-e-s sont choisi-e-s en fonction de « critères » qui n’ont visiblement pas permis d’inviter un-e candidat-e du Front de Gauche.

Etaient invités à ce débat, qui se veut contradictoire ( ?) deux candidats de droite, une candidate PS et une candidate EELV. Le FN invité refusant d’y participer.

Vrai tour de force de France 3 et France Bleu qui ont choisi d’évincer le rassemblement Front de Gauche, pourtant aussi présent dans cette campagne que EELV. Et qui a recueilli 7, 42% des suffrages à l’élection présidentielle de 2012.

Déontologiquement c’est une faute, politiquement c’est de la censure !

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin
commenter cet article
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 22:29

Le 26 janvier s'ouvre le débat parlementaire sur le projet de loi Macron. Il s'agit d'un ensemble de mesures menant à la suppression pure et simple du Code du travail qui limitait la liberté d'exploiter sans entraves. Qu'on en juge:

Les employeurs pourront déroger au repos dominical ; les procédures de licenciements seront facilitées ; les indemnités du travail de nuit seront réduites; la protection des enfants contre les travaux dangereux sera supprimée; les tribunaux de Prud'hommes suspectés de décisions trop favorables aux salariés seront dénaturés ; l'inspection du travail n'aura quasiment plus de pouvoir contre les patrons ; les médecins du travail ne pourront plus obliger les employeurs à adapter le poste de travail à l'état de santé des travailleurs; les patrons ne seront plus obligés d'employer des handicapés; le travail clandestin sans protections légales ne sera quasi plus poursuivi, etc, etc.

Dans toute la France, le 26 janvier, des manifestations sont organisées contre ce projet du PS et du Medef. Les organisations suivantes appellent à se rassembler le lundi 26 janvier à 17h 30, place des Victoires à la fontaine rue du Sauvage à Mulhouse, pour le retrait du projet Macron et contre l'austérité.

PCF, NPA, AL, EELV, PG, Les Alternatifs

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Eco - Social
commenter cet article
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 22:24

Le Communiste haut-rhinois n°91 est en ligne : cliquez ici pour le lire !

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Le Communiste haut-rhinois
commenter cet article
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 21:32

La Fédération du PCF du Haut-Rhin apporte son soutien plein et entier au professeur du collège Villon de Mulhouse, scandaleusement mis à pied pour avoir, au lendemain des tragiques incidents qui ont endeuillé la France, voulu faire réfléchir ses élèves aux valeurs et aux principes de notre République.

Au moment même où le ministère de l’Education Nationale rappelle dans un courrier en date du 7 janvier 2015 que «la liberté d’expression est au fondement de toutes les libertés» et alors que quatre millions de Français manifestent pour la défense de cette même liberté, il est troublant qu’un enseignant ne puisse pas travailler sereinement avec ses élèves sur des caricatures de presse. Face à l’obscurantisme et à la haine, l’école doit être un rempart : elle doit plus que jamais transmettre les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité, promouvoir «l’ouverture aux autres» et la tolérance. Comment les enseignants peuvent-ils encore exercer ces missions, si l’institution sacrifie, sans même les entendre, ceux qu’elle envoie pourtant en première ligne pour porter ses valeurs et les défendre ?

Par cette décision injuste, le Rectorat fragilise l’école républicaine, tenant d’une main tremblante une épée de Damoclès au dessus de la tête de chaque enseignant. La Fédération du PCF du Haut-Rhin demande qu’il soit mis fin à la procédure disciplinaire engagée contre ce professeur afin qu’il puisse être réintégré dans ses fonctions et réhabilité.

Mulhouse le 19 janvier 2015

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Communiqués
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 21:31

bandeaucharlie.png

La fédération du Haut-Rhin du PCF se joint au mouvement citoyen et républicain et appelle à participer à tous les rassemblements organisés ce week-end dans le département, notamment à la marche silencieuse à Mulhouse dimanche, départ à 15H place de la Réunion.

Les communistes sont dans toutes les initiatives contre la barbarie qui a atteint nos amis de Charlie Hebdo et les policiers qui les protégeaient. Nous manifesterons en leur hommage, en solidarité avec leurs proches, les victimes de la prise d’otage et en soutien à tous les journalistes. Dimanche ce sont les valeurs de la liberté, d’égalité et de fraternité qui doivent s’exprimer. Pour être fidèle à ces valeurs, pour être dignes de l’équipe de Charlie et de l’esprit qui l’animait, ce rassemblement national doit bannir toutes les paroles de haine, de division, de discrimination, d’où qu’elle viennent. Ce n’est pas la France repliée qui doit défiler demain, mais un peuple debout contre les amalgames ravageurs et les stigmatisations. Autant dire que le Front National n’y a pas sa place.

Nous sommes  Charlie et nous le resterons.

Repost 0
Published by PCF Haut-Rhin - dans Communiqués
commenter cet article

Adhérez!

adhesion-oeillet-480.jpg

Rechercher Dans Le Site

Contacts

Contacter la fédération :
PCF Fédération du Haut-Rhin
9 rue de Bantzenheim
68100 Mulhouse
Mail
Contacter le webmaster :
pcfhautrhin[at]gmail[point]com